Le jeu et la population

Qui n’a jamais été tenté par les sirènes du “bye bye boss”?  À moins de vivre dans une grotte ou peut-être à l’abri de toutes les distractions qu’offre la société occidentale, il est très rare d’échapper aux machines de loteries, billets à gratter et autres appareils de lotteries vidéos (ALV).  D’un point de vue strictement statistique, ce sont les loteries qui remportent la palme de la popularité, récoltant près de 68% de la faveur populaire.  Elles sont suivies de près par les casinos (à 19%) ainsi que par le bingo et les ALV, à 9% et 8% respectivement.  Durant l’année fiscale 2005-2006, la population québecoise a parié 4,1 milliards de dollars et ce, de façon collective, ce qui représente une moyenne de 572$ par personne.  D’ailleurs, il a été démontré que si un individu débute sa carrière de joueur tôt dans sa vie, il est plus susceptible de devenir un joueur compulsif. Je disais plus haut que certains Québecois peuvent être considérés comme étant des non-joueurs mais ce n’est pas le seul groupe qui se constitue dans ce domaine.  Il y a aussi les joueurs sociaux occasionnels, les joueurs sociaux sérieux, les joueurs pré-pathologiques et, en dernier lieu, les joueurs pathologiques.  Le jeu devient par ailleurs problématique lorsqu’il compromet l’épanouissement familial, personnel et professionnel d’un individu.  D’ailleurs, il serait intéréssant de noter que la problématique du jeu pathologique n’affecte pas uniquement le joueur mais elle frappe aussi ses proches.  En terminant, je voudrais citer une dernière chose: l’individu qui joue a plus de chance de perdre que de gagner.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s