La java du Calvados

Assis seul devant une bière qui se vide

Je me rappelle mes doux moments pathétiques

Alors qu’une douce danse alcoolique

Se met en branle dans ce bar bordélique

La java du Calvados

Danse doucement devant mes vieux os

Pendant que je me demande pourquoi

Je n’arrive pas à suivre le rythme de ses pas

Qui s’amalgament tout bas

A la douce musique des silences de bar

La java du Calvados continue

D’émerveiller les cœurs nus

Des jeunes vieillards aux rêves outrés

Et qui sont des éternels incompris

La java du calvados

Se poursuit en ne aucune pause

Alors que les jeunes vieux

S’évaporent peu à peu

Du bar miteux.

Copyright Alexandre Allouch-Micati

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s