Changement de cap diplomatique

La récente parution publique des câbles diplomatiques du gouvernement américain par le site de “partage” Wikileaks montre deux choses très distinctes parmi un groupe d’idées.  La première de ces choses est la facilité déconcertante avec laquelle quelqu’un peut obtenir des informations considérées jusqu’alors comme étant secrètes alors que la seconde est que comme le dit sans doute si bien le proverbe: toute vérité n’est pas bonne à dire.   Il est vrai que les informations mises en lumière par le site sont nouvelles pour quiconque ne faisant pas partie des happy few que sont les diplomates mais quelle était la nécéssité d’aller dévoiler sur la place publique les opinions que certaines personnes auraient sans doute déjà dans leurs chaumières respectives?   En ces temps de nouvelles technologies, d’Internet et de nouvelles aussi instantanées qu’une soupe ou qu’un café, la diplomatie à la sauce du vétuste XXe siècle semble bel et bien révolue.  La diplomatie est morte; vive la diplomatie!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s