Basta!

L’Occident et l’Orient ont récemment vécu la foudre d’illuminés éteints, d’ignares à cerveaux externes, bref d’individus qu’on ne devrait présenter à personne, pas même à sa mère.  Le temps des paroles est révolu, la philosophie de la joue gauche n’a plus lieu d’être, le monde est en guerre.  Les pacifistes, fiers de leur humanisme d’une autre époque, doivent devenir réalistes et considérer que, contrairement à la croyance populaire, une plume est plus faible qu’une balle de fusil, lorsqu’on a devant soi un analphabète fonctionnel capable d’aucune réflexion, quasi-machinal.

Certes, les diplomates craignent de voir le niveau de leur influence se réduire, au fil des jours.  Mais, en temps de guerre, un diplomate est aussi nécessaire qu’un parapluie en plein désert, dans lequel le jeune Mathusalem a connu la dernière tempête de pluie.  Les faucons remplacent les colombes, qui brilleront de leur présence à la prochaine accalmie, si accalmie il y a, bien sûr.

Paris est en guerre.  Le fait de ne pas se joindre à ce groupe sélect serait illogique, en ce moment.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s